LES SECRETS NATURELS

Shh...


Nous avons fait une sélection des espaces naturels moins connus de Mont-roig Miami mais avec une riche biodiversité. Des trésors naturels, presque secrets, qui vous permettront de respirer de véritables distances naturelles sur la Costa Daurada.


L'ARENY

Le pays rouge


La montagne de l’Areny est un cadeau de la nature. Lorsque vous la visitez, vous avez un sentiment d’être dans un endroit spécial et unique. Le rouge et les formes fantastiques de la roche vous transportent dans un monde lointain.


C’est un petit trésor méditerranéen habité à l’époque préhistorique et une source d’inspiration pour des génies comme Joan Miró. Peu d’endroits en Catalogne abritent des paysages si beaux et uniques grâce à la géologie du lieu et aussi à la végétation qui s’y développe, associée aux formations rocheuses. La montagne de La Roca, où se trouve la chapelle de la Vierge de La Roca, est intégrée à la montagne de l’Areny. L’Areny, situé à 390 mètres sur le niveau de la mer, est par ailleurs un formidable point de vue sur la Costa Daurada.


Sur les matériaux triasiques du Buntsandstein, il y a près de 250 millions d’années, avec des conglomérats et des grès siliceux, se sont formés des sols rouges d’un intérêt géologique et paysager remarquable. Ce sont des falaises et de roche qui, avec l’érosion du vent et de l’eau, prennent des reliefs singuliers. Dans les années 40 on a enlevé de grandes quantités de sable rouge, résultat de l’érosion millénaire, pour être utilisées dans la verrerie.


La végétation naturelle est loin de celle des montagnes voisines. Les sols siliceux ne permettent que le développement d’espèces qui supportent l’acidité de la roche. C’est le cas du chêne côtier, assez fréquent dans l’Areny, du chêne-liège, qui est présent à certains endroits, des pinèdes, qui aiment vivre au fond de l’Areny, ainsi que des arbustes comme le mastic, très commun, et les albaidas, une plante de type rupicole qui fleurit en printemps en formant de grands manteaux jaunâtres. Remarquez comment les sols siliceux sont couverts de végétation associée à l’acidité de la roche, tandis que les sols calcaires sont occupés par des forêts de pins blancs. De plus, l’Areny est remarquable par une grande variété de lichens, parmi lesquels on a identifié des espèces très rares, uniques en Catalogne. Les lichens indiquent une bonne qualité environnementale.


Le chromatisme du site formé par le rouge de la roche et ses ombres, le vert des chênaies et des pinèdes et le jaune des genêts au printemps dote l’ensemble d’un paysage exceptionnel, unique sur la Costa Daurada. Il a été déclaré Espace d’Intérêt naturel (PEIN) par la Generalitat de Catalunya.


Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Comment arriver?


Nous vous encourageons à découvrir ce lieu emblématique de la commune à travers la longue route de randonnée Mare de Déu de la Roca, far dels mariners sortant du village de Mont-roig et passant par le “Chemin des Carlistas”, “les escaletes”, l’Areny, la “Cova Foradada”… un environnement naturel très apprécié par les habitants de Mont-roig del Camp!


LA MONTAGNE BLANCHE

Le balcon de la Méditerranée


La Montagne Blanche est le point le plus élevé de la commune de Mont-roig, c’est une chaîne de montagnes qui sert de contrefort à ses sœurs aînées, la Serra de Llaberia et la Mola de Colldejou. À son point culminant, le rocher de Molló dels Quatre Termes, confluent les villes de Pratdip, Colldejou, Vilanova d’Escornalbou et Mont-roig, ou on peut apprécie une vue privilégiée sur Mont-roig, la montagne de l’Areny surmonté de l’ermitage Mare de Déu de la Roca et de la Costa Dorada. Depuis le sommet, on aperçoit aussi les cimes de La Mola de Colldejou (922 m) et la Miranda de Llaberia (918 m), où se trouve l’un des 4 radars météorologiques de Catalogne.


La Montagne Blanche doit son nom à la roche calcaire, où se produit le phénomène typique de karstification, c’est-à-dire la dilution de la roche, qui se traduit par l’apparition de nombreuses grottes et gouffres, comme la Sima del Pla, près du Molló de los Cuatro Términos, et que se trouve à environ 31 mètres de profondeur.


Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Comment arriver?


Suivant le sentier de randonnée La muntanya blanca, mirador de Mont-roig, vous pouvez y arriver. Bien sûr, vous devez être un peu en forme, car il y a des points ou vous devez surmonter certaines irrégularités et le parcours est d’environ 18 km.


Cependant, si vous voulez monter au Molló dels 4 Termes et observer les vues panoramiques exceptionnelles, vous pouvez le faire en 40 minutes, laissant la voiture au départ de cette route et vous ne vous tromperez pas de chemin!


RAVIN DE LA MINA DE LES NINES

L'Amazonie de Mont-roig


Parmi les ravins qui descendent de l’Areny, le ravin de Horta présente la végétation la plus exubérante. Au milieu de la plaine alluviale et fertile du Camp de Tarragone se forme un petit îlot de végétation qui suit le cours du ravin.


Le ravin a érodé le sol, s’est encastré et a favorisé le développement d’une végétation exubérante, grâce à l’humidité qui s’accumule, et qui rappelle les régions amazoniennes. En été, avec la fraîcheur et l’ombre du ravin, c’est idéal pour se balader.


Parmi la végétation, on peut remarquer le chêne vert côtier. Le chêne vert nous ramène au passé, époque à laquelle toute la plaine du Camp de Tarragone était peuplée par cette espèce. La dégradation du sol et l’activité agricole ont fait qu’aujourd’hui c’est le pin blanc qui prédomine dans le paysage, ce qui explique la singularité biogéographique du ravin de Horta.


En plus des valeurs naturelles, le ravin de Horta se distingue par les valeurs culturelles liées à l’utilisation de l’eau. La Mina de les Nines, qui traverse la zone, est aujourd’hui hors d’usage, mais possède des vestiges du patrimoine qui nous rappellent son existence et sa fonctionnalité dans le passé. En suivant l’itinéraire que nous vous proposons, vous atteindrez l’aqueduc de la ” Rasa del Sunto “, une branche du ravin de l’Horta, par lequel la Mina de les Nines a traversé la pente du fossé. Plus loin, vous trouverez un autre pont d’aqueduc de plus grandes dimensions que le précédent. Sa fonction était mixte : il laissait entrer l’eau et la transportait. Le pont de l’aqueduc connectait la rive gauche du ravin de l’Horta avec l’embouchure de la Mina de les Nines.


Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Comment arriver?


Pour trouver le commencement du ravin de la Mina de les Nines à partir de la localité de Mont-roig, rendez-vous aux anciens lavoirs en suivant le ravin de l’Horta jusqu’à trouver une croisée avec beaucoup de végétation, et à partir de là commence la section du ravin de la Mina de les Nines. Cliquez ici et suivez cette route, vous atteindrez l’Errmitage de la Vierge de La Roca !


L'ESTANY GELAT

Une oasis naturelle


D’un grand intérêt naturel, panoramique et historique, “l’estany Gelat” (l’étang gelé) , populairement appelé “estany Salat” (étang salé), est une zone humide côtière formée à l’embouchure du ravin du même nom et fait partie du réseau Natura 2000, une initiative européenne qui promeut la création d’un réseau de zones de protection spéciale.


Cette zone unique est régulièrement visitée par les oiseaux migrateurs et vous pouvez aussi y trouver le fartet, un poisson d’eau douce en voie de disparition. La végétation est caractéristique de ce type de zones humides, et il faut souligner le jonc de mer (Juncus maritimus) et le buisson salicorne (Arthrocnemum fruticosum).


“L’estany Gelat”, ainsi que les criques voisines, étaient autrefois une enclave importante pour la contrebande, raison pour laquelle les carabiniers ont installé sur place l’un des deux points de surveillance sur la côte de Mont-roig. Pendant la guerre anglo-espagnole (1804-1809), “l’estany Gelat” a été témoin d’une escarmouche entre les armées espagnole et britannique, car 25 marins britanniques ont volé une charrette contenant des provisions pour l’armée espagnole et dans la zone de “l’estany Gelat” il y a eu un échange de tirs.


Sur un des côtés de “l’estany Gelat”, on peut voir les décombres d’une construction liée à la chasse, propiété du marquis de Marianao. Le ravin “estany Gelat” était la limite nord du domaine du Marquis de Marianao. Plus tard, la réserve fut vendue et voici commence l’histoire de la création de Miami Platja par l’entrepreneur Marcel-lí Esquius i Garcia (1897-1969).


Ce site se trouve à un croisement de chemins : d’une part le GR92, qui longe  les plages de Mont-roig et Miami et, d’autre part, le sentier de petite randonnée le long du ravin de l’étang Gelé.


Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite
Lire la suite

Comment arriver?


L’Étang Gelé est très facile à accéder, à pied, en vélo ou en voiture. En cliquant sur le point rouge sur la carte, vous vous y rendrez directement. Êtes-vous prêt à découvrir ce petit lagon riche en biodiversité? Connectez-vous avec la nature la plus sauvage de Mont-roig et Miami!


R E S P I R E